Boston Dynamics attaque Ghost Robotics pour plagiat

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://intelligence-artificielle.com/

Boston Dynamics accuse Ghost Robotics d’avoir copié ses chiens robots. Il s’agirait d’une infraction des brevets du pionnier es quadrupèdes robotiques. Apparemment, l’entreprise veut à tout prix de garder sa position sur le marché des chiens robots.

Selon une plainte rapportée par The Register, Ghost Robotics aurait copié les caractères distinctifs des chiens robots de Boston Dynamics. Les deux dernières versions, Vision 60 et Spirit 40 seraient donc des copies. Ils semblent en effet, de près comme de loin, posséder les mêmes caractéristiques que le robot Spot de Boston Dynamics.

La plainte de 110 pages que Boston Dynamics a posée explique comment Ghost Robotics a enfreint ses brevets. Des paramètres qui pourraient constituer une violation des brevets obtenus depuis 1992.

Boston Dynamics, le pionnier des chiens robots victime du plagiarisme de Ghost Robotics

Selon la plainte déposée par l’entreprise, il est indiqué que Boston Dynamics a été, et sera toujours, un pilier et un pionnier dans le marché des chiens robots. Et en raison de son succès dans le domaine de la robotique, tout le mode voudrait prendre sa place. Les concurrents tels que Ghost Robotics en font partie.

L’Air Force a récemment affirmé Ghost Robotics est passé par la base de la Tyndall Air Force. pour ajouter une couche de protection supplémentaire. L’entreprise aurait également, en 2020,  testé Vision 60 et Spirit 40 sur la base aérienne de Nellis an Nevada. Ils ont signé un contrat avec l’armée de l’air stipulant que leurs chiens robots devaient seulement surveiller la frontière du pays.

Quitte à dire que les deux géants ont suivi le même parcours et ont collaboré avec les forces de l’ordre. De son côté, Ghost Robotics a conclut un contrat avec l’armée de l’air en 2020. Pour sa part cependant, malgré les tentatives de dissimulation de Gizmodo, Boston Dynamics était déjà entré en collaboration avec la Defense Advanced Research Projetcs Agency.

chien robot ghost robotics

Boston Dynamics veut à tout prix contrôler le marché des chiens robots

À l’origine,  Spot, le robot chien de Boston Dynamics, devait être mis à la vente suivant une clause bien définie. Entre autres, il doit uniquement servir le bien. L’industrie affirme même que leurs chiens robots n’ont pas été conçus et ne seront pas mis à la disposition de l’armée. Spot se réserve donc à des situations qui excluent l’utilisation en tant qu’arme léthale. 

Par contre, Ghost Robotics s’implique davantage dans sa collaboration avec l’armée. À titre d’information, la Defence Advanced Research Project Agency de l’armée des États-Unis faisait partie des tout premiers commanditaires de Boston Dynamics. Mais prenant conscience de sa vraie valeur, l’entreprise a préféré s’éloigner de l’armée pour se concentrer davantage sur un environnement plus civil. Dans cette optique, elle serait en mesure de contrôler l’espace dans lequel il évolue. Boston Dynamics aurait donc donc attendue un seul signe de concurrence déloyale pour déposer une plainte contre Ghost Robotics.

L’article Boston Dynamics attaque Ghost Robotics pour plagiat est apparu en premier sur intelligence-artificielle.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*