Cloud Gaming : Le PDG de Take-Two ne croit pas à une révolution

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Aujourd’hui, Microsoft lancera officiellement et publiquement le xCloud, intégré au Game Pass Ultimate. L’occasion pour de nombreux acteurs de l’industrie de s’exprimer sur le sujet, dont Strauss Zelnick, PDG de Take-Two.
Interrogé par Protocol, Strauss Zelnick a indiqué qu’il avait du mal à croire que l’intégration du Cloud Gaming, qu’il estime par ailleurs être une bonne chose, allait créer une véritable différence en termes de revenus pour l’industrie. Une situation qu’il compare avec celle de la réalité virtuelle, qui a fait les gros titres sans pour autant s’installer dans tous les foyers.
Tout nouveau moyen de distribution offrant une qualité, une efficacité et un prix raisonnable, est bon pour notre entreprise. Cela dit, il y a eu tout ce battage médiatique pendant des années à propos de la VR, et je n’étais pas spécialement convaincu par cela. Heureusement, en conséquence, nous n’avons pas gaspillé d’argent là-dessus. De la même manière, il y a eu énormément de battage médiatique autour du passage au cloud (…).
Le PDG de Take-Two indique qu’il ne croit pas spécialement au fait que le cloud attirera vers le jeu vidéo des gens qui n’étaient pas joueurs auparavant. Il ajoute à cela les inégalités liées à l’accès à Internet dans le monde.
(L’utilisateur est) dépendant à toute technologie existante, où qu’il vive. Vous êtes peut-être sur le cloud, mais s’ils sont sur une ligne téléphonique classique, ils ne pourront pas profiter de ce que vous distribuez. Nous avons vendu 135 millions de Grand Theft Auto V et 32 millions de Red Dead Redemption II. J’aimerais pouvoir vous dire qu’il arrivera un moment où divers services de jeux en cloud permettront à ces chiffres de doubler ou de tripler, mais je n’y crois pas vraiment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*