Cyberattaque mondiale anonyme

Cyberattaque mondiale anonyme

Cyberattaque mondiale anonyme

Une attaque bien étrange

La semaine dernière, une cyberattaque d’envergure mondiale a balayé la planète.

Un nouveau virus a été introduit par l’intermédiaire d’emails sur des postes informatiques.

Quelque soit le type d’attaque, seul le système Microsoft Windows a été visé.

Et apparemment, seules des entreprises ont été atteintes.

Les demandes de rançon liées à l’attaque, laisseraient supposer une attaque purement criminelle.

Mais en prenant du recul, de nombreux points sont suspects !

La majorité des entreprises ne sont pas américaines

Les entreprises les plus riches sur la planète, d’origine américaine, ne sont pas touchées.

L’attaque s’est réalisée sur l’ensemble du monde, sauf aux USA.

A partir de ces constatations, trois questions se posent :

L’attaque est-elle d’origine américaine ?

La rançon n’est-elle qu’un prétexte pour masquer une attaque commerciale affaiblissant les concurrents des entreprises américaines ?

Les entreprises américaines sont-elles mieux protégées contre les attaques numériques ?

Seules les anciennes versions de Windows sont touchées

L’attaque ne concerne pas Windows 10.

Toutes les versions touchées sont plus anciennes.

Comment des hackers peuvent viser des entreprises de taille mondiale à partir de vieilles versions de Windows ?

Les grands groupes se mettent, en principe, à jour systématiquement au niveau de leur informatique.

Mais Microsoft sait parfaitement qui n’est pas à jour !

A qui profite le crime ?

Tout le monde se concentre sur les rançons.

Mais le virus va être stoppé rapidement et le montant des rançons semble bien maigre à l’heure actuelle.

Par contre, suite à l’affaire, les entreprises vont mettre à jour massivement tous les vieux Windows ou les supprimer pour changer les vieux postes.

Les milliers de nouveaux postes seront tous équipés de Windows 10.

Une manne qui va représenter des millions de dollars !

Seul Microsoft sortira gagnant dans cette affaire !

Alors, la seule question qui reste pertinente :

Cette attaque est-elle une attaque de voyous isolés ou est-elle la nouvelle forme de guerre économique que les américains nous préparent ?