Derrière les signalements Cnil, la vague des rançongiciels

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.zdnet.fr/actualites/internet

https://d1fmx1rbmqrxrr.cloudfront.net/zdnet/optim/i/edit/ne/2019/01/CNIL_620__w1200.jpg

La CNIL indique avoir reçu 5037 notification de violation de données personnelles en 2021, une forte augmentation par rapport à l’année précédente. Un chiffre que la Commission explique à la fois par la hausse des cyberattaques, mais aussi par une meilleure compréhension de l’obligation de notification.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*