Durant la guerre froide, les essais nucléaires ont changé les pluies sur des milliers de kilomètres

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Selon de nouveaux travaux, l’ionisation artificielle de l’atmosphère pendant la guerre froide a provoqué une hausse détectable des pluies dans un rayon de plusieurs milliers de kilomètres autour des sites d’essais nucléaires. Les résultats obtenus sont en accord avec la théorie. Par ailleurs, ils éclairent le socle sur lequel reposent certaines techniques de géo-ingénierie visant […] More

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*