Eaton et Microsoft : une technologie UPS interactive avec le réseau

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lebigdata.fr/robotique-tout-savoir

Microsoft et Eaton avaient déjà un partenariat auparavant. C’était quand Eaton utilisait Microsoft Azure en tant que plate-forme cloud préférée. Les deux sociétés ont également publié un livre blanc sur le rôle potentiel des data centers interactifs sur le réseau dans le réseau. Maintenant, Eaton et Microsoft se lancent dans une nouvelle collaboration.

Eaton et Microsoft s’allient dans l’introduction de la technologie interactive

Ces derniers temps, Microsoft enchaîne les collaborations. Après Kojima Productions, celui-ci a officialisé un nouvel accord-cadre stratégique avec Eaton. L’objectif de ce dernier est apparemment d’aborder la transformation numérique, la durabilité et la transition énergétique. Cependant, cela commencera par l’introduction de la technologie interactive EnergyAware UPS d’Eaton dans les projets Microsoft.

Quels sont les avantages de la collaboration Eaton et Microsoft ?

Désormais, UPS peut servir en tant que ressource énergétique distribuée (DER). Cela signifie qu’il pourra gérer les réseaux dotés de niveaux élevés de production d’énergie renouvelable variable. Tout cela est possible grâce aux capacités numériques qu’Eaton et Microsoft y ont ajouté.

Cette nouvelle technologie interactive UPS d’Eaton et Microsoft est bien avantageuse. En effet, grâce à elle, une nouvelle génération de data centers fournira des « services de flexibilité critiques. » Et ce, à deux conditions seulement. La première est que la proportion d’énergie fournie à partir de sources renouvelables augmente. Et la deuxième que la capacité de production d’électricité à partir de combustibles fossiles diminue.

Vendre de la flexibilité dans le réseau

« Vendre de la flexibilité dans le réseau est une opportunité de monétiser les actifs sous-utilisés. » C’est l’affirmation d’Eaton et Microsoft. Cela dit, une partie de l’énergie indispensable à l’infrastructure informatique sera fournie par les ressources de son système de stockage d’énergie (ESS). Alors, la quantité totale d’énergie que le data center tire du réseau diminue largement.

Par ailleurs, les data centers interactifs sur le réseau peuvent aussi y réintégrer de l’énergie. Le but est notamment de fournir « des services de réponse en fréquence rapide (FFR). » Sean James, directeur de Datacenter Research chez Microsoft déclare qu’un data center interactif sur le réseau fonctionne pour deux raisons. De un, il protège les données et applications des clients. Et de deux, il offre des services électriques précieux à l’opérateur du système de transmission et au réseau.

En outre, Moises Levy, analyste principal pour l’infrastructure physique du data center chez Omdia a rappelé l’important rôle de l’onduleur.  Ce dernier qui, affirme-t-il, fournira une alimentation de secours à l’infrastructure informatique en cas de panne de courant. Certes, permettre à l’UPS et l’ESS d’interagir avec le réseau est une nouvelle approche des data centers, disait-il. Cependant, il faut toujours s’assurer de leur fonction principale et de leur fiabilité. Et pas moins, protéger l’équipement critique, avec le nécessaire temps d’exécution en cas de panne de courant, déclare-t-il. « Il est essentiel de satisfaire aux exigences techniques strictes avec un flux d’énergie bidirectionnel en fonction des applications. » En gros, il faut toujours garder cela à l’esprit avant de se lancer dans cette nouvelle aventure d’Eaton et Microsoft.

Cet article Eaton et Microsoft : une technologie UPS interactive avec le réseau a été publié sur LeBigData.fr.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*