La différence entre la robotique et l’intelligence artificielle

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://intelligence-artificielle.com/

La robotique et l’intelligence artificielle sont deux branches bien distinctes de la technologie. Cependant, elles peuvent être complémentaires, ce qui prête parfois confusion dans la définition de l’un comme l’autre concept.

Actuellement, la robotique et l’IA sont des termes que nous entendons souvent quand il est question d’innovations technologiques. Elles ont toutes les deux des applications dans différents domaines qui leur sont parfois communs. Mais il s’agit de technologies fondamentalement différentes et vous allez comprendre pourquoi.

Robotique et intelligence artificielle : définitions

Le mot robotique est dérivé du robot. La robotique est donc une branche de la technologie qui consiste à concevoir des robots. Il s’agit de machines programmables capables d’effectuer des actions de manière autonome ou semi-autonome. L’objectif de cette technologie est de créer des solutions qui permettent d’alléger la charge de travail des humains. C’est à ce niveau que la robotique est parfois confondue avec l’intelligence artificielle, mais nous y reviendrons plus tard.

Pour l’aspect physique, les robots peuvent ressembler à des humains, c’est-à-dire qu’ils peuvent avoir un corps, une tête, des bras ou des jambes, ou tout à la fois. Cependant il existe d’autres types de dispositifs robotiques qui ressemblent à des animaux et à des insectes. Certaines machines ne ressemblent même à aucun être vivant existant.

Si auparavant les robots étaient constitués de composants métalliques, la robotique d’aujourd’hui développe aussi des robots composés de matières organiques ou semi-organiques. Un robot fonctionne en recevant des commandes ou en utilisant une mémoire intégrée pour agir par lui-même.

Généralement, un dispositif robotique est alimenté par des éléments électroniques qui permettent aussi de le contrôler. Mais d’autres progrès ont également été faits de ce côté et certains appareils utilisent actuellement d’autres techniques comme la force magnétique.

Alors qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Contrairement à la robotique, l’intelligence artificielle ou IA ne traite pas de robots physiques. Elle se concentre sur la fabrication de machines intelligentes et plus précisément de programmes informatiques. Le concept d’« intelligence » fait bien sûr référence à la cognition humaine. Autrement dit, l’objectif de l’IA est de développer des logiciels qui permettent de résoudre les problèmes comme le feraient les humains.

Par ailleurs, sa particularité réside dans le fait que les systèmes sont conçus pour apprendre par eux-mêmes. De ce fait, un logiciel intelligent peut faire des prédictions ou prendre des décisions sans aucune intervention humaine. L’intelligence artificielle peut s’appliquer à d’autres technologies, dont la robotique, pour rendre les programmes ou appareils plus efficaces.

Les applications de la robotique et de l’intelligence artificielle

La robotique et l’intelligence artificielle ont, en quelque sorte, le même objectif qui est de faciliter les tâches des humains. Néanmoins, étant donné que les robots sont des appareils physiques et l’IA un logiciel, ils sont utilisés différemment. Voici quelques exemples de ces applications.

L’IA vs les robots dans les industries

En secteur industriel, l’adoption des technologies telles que l’IA et la robotique vise surtout à automatiser les tâches répétitives. Ainsi, les robots sont utilisés pour réduire les travaux manuels comme l’emballage, la découpe, l’assemblage des composants d’un produit, etc.

L’intelligence artificielle quant à elle s’applique au niveau des systèmes informatiques des industries pour optimiser les processus de production. Cela va du contrôle qualité à l’analyse des données pour détecter les anomalies. Pour faire simple, l’IA est un élément clé pour la mutation vers l’industrie 4.0.

Le domaine de la santé

La médecine et l’industrie de la santé sont un autre exemple de domaine d’application commune de l’intelligence artificielle et la robotique. Certains hôpitaux utilisent les robots pour assister le personnel en effectuant les tâches de soins cliniques de base comme la prise de la tension artérielle. Des appareils plus avancés sont même capables d’effectuer une chirurgie. D’autres travaillent dans la logistique, notamment pour transporter le matériel médical.

Quant à l’intelligence artificielle, elle est parfois utilisée dans les robots, mais sa plus grande utilité concerne l’analyse des dossiers médicaux. Elle permet d’accélérer le diagnostic de certaines maladies avec plus de précision. D’autres outils d’IA comme les chatbots servent de systèmes d’assistance pour les patients et aussi pour le personnel qui utilise les données récoltées pour trier les patients, par exemple.

La robotique et l’intelligence artificielle : différentes, mais complémentaires

En gros, un robot est une machine qui peut ou non utiliser une IA pour effectuer une tâche spécifique. Pour sa part, l’intelligence artificielle est un programme qui ne nécessite pas forcément une représentation physique. Toutefois, de ces deux descriptions nous pouvons déduire que ces deux technologies peuvent aussi bien fonctionner ensemble.

Les robots artificiellement intelligents

Comme nous l’avons déjà mentionné, les robots sont programmés pour effectuer des tâches de manière autonome ou presque. Maintenant, cette programmation peut correspondre à un système d’IA qui permet au robot d’agir par lui-même et d’améliorer ses performances à mesure qu’il travaille.

Par exemple, la vision par ordinateur qui est une sous-catégorie de l’intelligence artificielle permet à un dispositif robotique de reconnaître des objets et de se retrouver dans son environnement. Ainsi, le robot peut naviguer de manière intelligente ce qui implique d’éviter les obstacles ou d’interagir avec des personnes.

En outre, le traitement du langage naturel est une technologie qui permet aux programmes informatiques de comprendre et d’imiter le langage humain. Intégré à un robot, cela lui permettrait de discuter avec les humains de manière tout à fait naturelle.

À propos des bots

Dans le domaiçne de l’intelligence artificielle, nous entendons souvent parler de bots. Bien que le mot soit dérivé de robot, le terme bot n’indique pas des dispositifs physiques. Il s’agit plutôt d’un logiciel programmé pour effectuer des tâches de manière autonome. Parfois, les bots utilisent un système d’IA. Par exemple, les chatbots ou bots de conversation exploitent le NLP (traitement du langage naturel) pour discuter avec les humains. De même, l’appellation « robot d’exploration » désigne un algorithme automatisé utilisé dans les moteurs de recherche pour explorer internet à la recherche d’informations.

Dans ces deux cas donc, les mots bot et robot ne sont pas en rapport avec la robotique, mais peuvent faire appel à l’intelligence artificielle.

Les menaces liées à la robotique et à l’intelligence artificielle

Bien que les robots aient été initialement conçus pour un usage industriel, ils sont désormais partout : dans les maisons, dans les rues, dans les hôpitaux, etc. La NASA envisage même d’envoyer des robots explorer la lune. Il en va de même pour les systèmes d’IA qui s’intègrent à nos smartphones et qui vont jusqu’à soutenir la lutte contre le changement climatique. Cependant, malgré tout ce que la robotique et l’intelligence artificielle nous apportent, elles sont liées à plusieurs préoccupations.

La sécurité des données

En Europe, toute innovation technologique est régie par le RGPD (règlement général sur la protection des données). Si les robots et les logiciels cognitifs peuvent tout faire (ou presque) à la place des humains, c’est qu’ils ont d’abord été alimentés de données. Mais la question de la sécurité des données prend surtout de l’importance lorsqu’il est question des solutions à usage public.

Prenons comme exemple les robots artificiellement intelligents qui patrouillent dans les rues au service de la police. Ceux-ci analysent le comportement des gens pour une notation sociale. Or cela implique de collecter des données sur chaque individu, ce qui pourrait se traduire par une surveillance de masse. C’est également le cas des robots qui utilisent la computer vision pour la reconnaissance faciale.

L’usage que les gens font des robots et de l’IA

Aujourd’hui, tout le monde peut avoir son propre robot. Les avancées en robotique et en intelligence artificielle ont effectivement permis de développer des robots compagnons. Ils peuvent avoir différentes utilités, comme assister les personnes âgées ou malades dans le suivi de leur traitement.

D’autre part, ces robots peuvent tout simplement tenir compagnie à leurs propriétaires pour les divertir. Mais cette possibilité de personnaliser l’usage des dispositifs robotiques n’est pas toujours une bonne chose. Les robots sexuels au Japon prouvent comment les gens peuvent prendre des libertés sur l’utilisation des robots.

Cela nous amène également à anticiper des applications plus dangereuses encore. Si les armées et les organisations gouvernementales développent des armes intelligentes, les criminels pourraient aussi tirer parti des robots pour en faire des armes.

Les biais de l’IA

L’intelligence des machines et des robots est issue des données qu’ils ont apprises. Mais ces données proviennent des humains et ces derniers ont inéluctablement un jugement biaisé. Par conséquent, les algorithmes d’intelligence artificielle utilisés dans la robotique deviennent également biaisés.

C’est ainsi, par exemple, qu’un algorithme de Google a fini par prendre un homme noir pour un “gorille”. Généralement, ces biais correspondent surtout à une discrimination de genre et de race. Outre les données, le problème s’explique aussi par le manque de diversité dans les équipes d’IA.

En somme, tous ces problèmes peuvent être résolus en mettant en place une technologie qui respecte l’éthique et qui se conforme aux normes imposées.

L’article La différence entre la robotique et l’intelligence artificielle est apparu en premier sur intelligence-artificielle.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*