La Xbox Series S est-elle vraiment une console « next-gen » ? (Vidéo)

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Xbox Series S vient d’être dévoilée par Microsoft et nous connaissons désormais ses caractéristiques techniques. Moins puissante qu’une Series X, elle semble également avoir du mal à lutter face à la Xbox One X si l’on se fit à son nombre teraflops. Mais est-ce vraiment judicieux de comparer deux architectures différentes ?
Avec un GPU délivrant 4 teraflops de puissance, la Xbox Series S est loin derrière les 12,15 teraflops de la Series X. Pire : la Xbox One X, sorties il y a presque trois ans, affiche 6 teraflops de puissance. On peut donc légitimement s’interroger sur l’intérêt de cette Series S à 299 euros. Mais, bien, entendu, tout n’est pas noir ou blanc et la Series semble profiter de la plupart des atouts « next-gen » de la Series X : nouvelle architecture RDNA d’AMD, ray tracing, SSD ultra rapide, variable rate shading… Autant d’aspects qui ne sont pas dans la Xbox One X.
Pour en savoir plus sur le ray tracing, le VRS ou les teraflops :
PS5/Xbox Series X : à quoi rime cette course aux téraflops ?
Variable Rate Shading : le Graal pour les 60 FPS sur PS5 et Series X ? Nos explications
Ray tracing : qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*