Le déploiement de l’IA dans les produits Apple

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://intelligence-artificielle.com/

Apple est l’un des leaders mondiaux de l’IA, mais est plus discrète sur le sujet comparé à ses concurrents. Les utilisateurs bénéficient de la technologie dans les iPhone, Mac, iPod, iPad et l’Apple Watch.

Depuis l’apparition du concept il y a une cinquantaine d’années, l’intelligence artificielle a fait un long chemin. Aujourd’hui, même un petit appareil comme une montre peut analyser des informations sur une personne pour l’aider à améliorer sa qualité de vie. Découvrez comment Apple tire parti de l’IA pour proposer les produits parmi les plus demandés au monde.

À propos d’Apple Inc.

Apple Inc. est l’une des entreprises technologiques multinationales les plus prestigieuses, mais vous le savez probablement déjà. Fondée en 1976 par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne sous le nom d’Apple Computer, elle a d’abord développé des ordinateurs personnels jusqu’en 1985. L’entreprise a, par la suite, connu une période difficile jusqu’au retour de Steve Jobs en 1997. Apple est rapidement remonté en flèche avec le lancement de ses nouveaux produits, notamment, l’iMac, l’iPod, l’iPhone et l’iPad. Après la mort de Jobs en 2011, Tim Cook a pris la tête de la société.

Aujourd’hui, Apple Inc. développe et vend, avec un franc succès, des produits électroniques grand public ainsi que des logiciels informatiques et des services en ligne. Avec un revenu total de 365,8 milliards de dollars en 2021, l’entreprise est en tête des entreprises de technologie de l’information. Elle constitue, avec Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft, le Big Five. Actuellement, elle est le quatrième vendeur d’ordinateurs personnels et le deuxième fabricant de téléphones mobiles. Et pour finir, sa cote en bourse était de 3000 milliards de dollars en janvier 2022.

Apple est l’un des leaders mondiaux de l’IA

En matière d’IA, Apple ne fait pas autant parler d’elle comme ses principaux concurrents, dont Google. Au lieu de miser sur la collecte de données, l’entreprise concentre surtout ses efforts dans l’amélioration des fonctionnalités dans ses appareils à l’aide du machine learning.

L’IA chez Apple a réellement décollé lorsque John Giannandrea, ancien chef de la recherche et de l’IA de Google, a rejoint l’équipe. Selon lui, l’entreprise représente l’intersection entre la créativité et la technologie pour rendre l’intelligence artificielle invisible. En d’autres termes, elle a choisi de se concentrer sur les avantages plutôt que sur les moyens d’y parvenir. C’est ainsi qu’Apple a atteint les sommets avec des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde.

L’IA dans les produits Apple

Au cours des dernières années, aucun secteur ou presque n’a résisté à l’invasion de l’intelligence artificielle. Les technologies de l’information font probablement partie des premières à en tirer parti. Apple Inc. a donc intégré l’IA dans l’intégralité de ses produits et services.

Siri

Siri est le premier assistant virtuel installé sur un appareil mobile, créé initialement dans le cadre du projet CALO (Cognitive Assistant that Learns and Organizes) de la DARPA. Apple a acquis l’IA en 2010 et l’a ensuite intégrée à l’iPhone 4 S en 2011. Outre iOS, Siri est également intégré à iPadOS, macOS, watchOS et tvOS. Il combine le machine learning, la reconnaissance vocale et le NLP (traitement du langage naturel) pour détecter automatiquement les requêtes des utilisateurs.

En tant qu’assistant d’IA, Siri d’Apple répond également aux utilisateurs avec une voix et un langage humain. Il se base sur chaque interaction pour apprendre de nouveaux mots ainsi que les habitudes de son utilisateur. Autrement dit, il s’améliore continuellement en formulant des recommandations de plus en plus personnalisées.

L’IA sur l’Apple Watch

Depuis le lancement de watchOS 7, Apple propose une fonction de suivi du sommeil. Celle-ci permet aux utilisateurs de modifier leur temps de sommeil pour atteindre leurs objectifs. La montre intelligente est équipée d’un accéléromètre qui enregistre les mouvements. Grâce au machine learning, il peut détecter quand l’utilisateur dort.

Ainsi, l’IA de l’Apple Watch peut chronométrer la durée de son sommeil ainsi que ses habitudes de sommeil sur une période donnée. En d’autres termes, elle peut générer un rapport permettant de visualiser les différentes informations afin d’aider l’utilisateur à améliorer la qualité de son sommeil.

Mais Apple a trouvé une autre application de l’IA pour sa montre. Outre le suivi du sommeil, l’Apple Watch suit également les autres activités physiques tout au long de la journée. L’une de ses activités quotidiennes est le lavage des mains. En effet, les capteurs de mouvement fonctionnent avec le microphone intégré qui détecte le bruit de l’eau qui coule. L’Apple Watch lance alors un minuteur de 20 secondes, la durée recommandée pour laver ses mains. Pour pousser encore plus loin, l’IA rappelle à l’utilisateur de se laver les mains quelques minutes après qu’il soit rentré chez lui, s’il ne le fait pas.

La reconnaissance faciale Face ID

Face ID est la technologie d’authentification par reconnaissance faciale d’Apple. Elle permet avant tout de sécuriser les appareils iPhone et iPad. Mais cette fonctionnalité d’IA permet également d’autoriser les achats sur iTunes Store, App Store et Book Store ainsi que les paiements avec Apple Pay.

Par ailleurs, Face ID est désormais disponible dans HomeKit. Pour rappel, Apple HomeKit est la solution smart home d’Apple qui permet de connecter les différents appareils de la maison. Face ID intervient donc dans la caméra connectée au système HomeKit pour identifier les personnes qui se trouvent devant la porte. Elle peut également utiliser les photos manquées sur votre iPhone pour les identifier et les annoncer par leur nom.

La reconnaissance d’écriture manuscrite

Pour les utilisateurs d’iPad, l’écriture manuscrite tracée avec Pencil peut automatiquement être transcrite en texte dactylographié en s’appuyant sur le machine learning. Apple a appelé cette fonction d’IA Griffonner. Au lieu d’utiliser le clavier, l’utilisateur peut rédiger un message ou une note comme sur un papier. Outre les écritures, Griffonner prend en charge d’autres gestes comme le fait de rayer un mot pour le supprimer ou de dessiner un cercle autour d’un texte pour le sélectionner.

Comment Apple utilise l’IA dans les iPhone ?

Entre autres appareils mobiles, les téléphones sont les plus inséparables des humains. Aussi, pour mettre l’intelligence artificielle et le machine learning au service de tous, ils sont incontournables. Entre Siri, Touch ID et Face ID, la liste est longue, mais voici quelques-unes des meilleures fonctionnalités d’IA proposées par Apple.

La recommandation d’applications

Ce que Apple désigne comme l’intelligence de l’appareil propose un dossier dans la bibliothèque d’apps qui affiche une suggestion d’applications que les utilisateurs sont susceptibles d’avoir besoin. Cela permet donc de trouver plus facilement les applications qu’ils utilisent souvent.

Traduire

Vous aurez sans doute deviné qu’il s’agit d’une application de traduction de langue. L’IA sur l’appareil a permis que l’application Traduire d’Apple fonctionne entièrement hors ligne. Elle permet de traduire des mots et des phrases en détectant automatiquement la langue parlée. De ce fait, elle peut traduire et décoder les conversations en temps réel.

La reconnaissance des sons

Tout comme l’Apple Watch peut reconnaître le son de l’eau qui coule, l’iPhone peut aussi reconnaître différents sons. Il profite particulièrement aux malentendants qui ont des difficultés à identifier les bruits qui se produisent autour d’eux. Une fois la fonctionnalité activée, l’appareil peut reconnaître le bruit de la sonnerie, des sirènes, des animaux ou encore les pleurs des bébés.

Les récentes mises à jour d’iOS

Sans surprise, Apple a ajouté de nouvelles fonctionnalités d’IA avec le lancement d’iOS 15 dont voici quelques-unes : 

Texte En Direct

Il s’agit d’une IA de reconnaissance de texte qui n’a rien à voir avec Griffonner. En effet, cette application permet de transcrire un texte à partir d’une image qu’il soit manuscrit ou dactylographié. Elle prend en charge plusieurs langues, dont l’anglais, le français, le chinois, l’allemand, l’italien, l’espagnol et le portugais.

Google a une fonctionnalité similaire appelée Google Lens, mais qui, en plus des textes, peut reconnaître les objets ou des scènes. Apple a décidé de séparer ces deux fonctions.

Visual Look Up

En termes simples, Visual Look Up utilise le machine learning pour identifier automatiquement des objets et trouver des informations connexes. Cela peut être des photos similaires ou des informations sur l’endroit ou l’objet affiché.

Les notifications Focus

Focus aide les utilisateurs à se concentrer sur leurs tâches en gérant les notifications. Par exemple, si une personne conduit, il peut demander à l’IA de désactiver les notifications pour l’empêcher d’être distrait. Par ailleurs, elle peut personnaliser les notifications sur les médias sociaux.

Souvenirs

Enfin, l’une des récentes mises à jour d’Apple en matière d’IA concerne la fonction Souvenirs dans Photos. En plus de reconnaître les photos et les événements dans les anciennes photos, l’ambiance s’invite au rendez-vous. En connectant l’album Camera Roll à Apple Music, les utilisateurs peuvent trouver une chanson qui correspond à l’ambiance évoquée dans chaque souvenir. Ils ont le choix entre ajouter leurs propres morceaux ou prendre les suggestions de l’IA.

Pour iOS, Apple réserve encore plus de fonctionnalités aussi intuitives pour permettre à ses utilisateurs de se familiariser avec la technologie d’IA.

L’article Le déploiement de l’IA dans les produits Apple est apparu en premier sur intelligence-artificielle.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*