Le syndrome des astronautes qui épargne mystérieusement les Russes

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.sciencesetavenir.fr/espace/

https://www.sciencesetavenir.fr/assets/img/2022/04/11/cover-r4x3w1000-6253e2d8e0a50-sans-syndrome-visuel-neuro-oculaire-astronautes-epargne-mysterieusment-russes.jpg

Les cosmonautes russes sont relativement épargnés par le syndrome neuro-oculaire associé au vol spatial (SANS), qui affecte jusqu’à 70% des astronautes. D’après une nouvelle étude internationale, la clé pourrait se trouver dans leur mode d’entraînement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*