League of Legends : Wild Rift lance sa bêta fermée en Asie du Sud-Est

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Riot Games donne quelques nouvelles de League of Legends : Wild Rift. Après les premiers tests alpha en juin dernier, le MOBA passe désormais en phase de bêta fermée. Les pays d’Asie du Sud-Est sont les premiers concernés.
Plus précisément, la bêta fermée de League of Legends : Wild Rift débute aujourd’hui en Indonésie. Les Philippines, la Malaisie, la Thaïlande et Singapour vont suivre, ainsi que d’autres territoires « au cours des prochains mois ».
Pas plus de précision pour le reste du monde pour le moment donc, mais Riot Games prévoit de diffuser de nouvelles informations début octobre. Sachez qu’il est possible de se préinscrire sur le Play Store ou sur le site officiel pour être tenu au courant et pour espérer recevoir un accès à la bêta fermée lorsqu’elle sera lancée dans l’Hexagone. Des phases de bêta ouverte auront également lieu par la suite, en vue d’un lancement officiel en 2020 sur mobiles, puis plus tard sur « consoles ».
Pour rappel, l’objectif de Wild Rift est de retranscrire l’expérience du MOBA de Riot Games avec des contrôles à deux joysticks et des parties plus courtes (15 à 20 minutes) en 5vs5 sur une version repensée de la carte Faille de l’Invocateur. La personnalisation cosmétique (skins, emotes, emblèmes…) sera le moteur économique du jeu, qui permettra de déverrouiller les différents champions gratuitement. Plus de 40 d’entre eux sont attendus lors du lancement officiel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*