Les arnaques aux cryptomonnaies prennent des proportions hallucinantes. L’Europe ciblé

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lebigdata.fr/robotique-tout-savoir

Ce sont 11 000 domaines qui ont été déployés sur le Web dans le cadre d’une vaste campagne d’arnaque aux cryptomonnaies. Ce sont autant de faux sites d’investissements qui promettent un important ROI rapide. Les escrocs ciblent les internautes européens. 

Un investissement minimum de 250 dollars

Les chercheurs de Group-IB, une société de cybersécurité basée à Singapour, ont découvert et documenté un immense réseau de sites d’investissement crypto frauduleux. Les investigations révèlent près de 11 000 sites conçus pour promouvoir de faux plans d’investissement

Sur chaque site, les cibles sont amenées à faire un placement avec une promesse de profits élevés et rapides. Pour pouvoir participer aux plans d’investissement, les escrocs demandent un dépôt minimum de 250 dollars.

Pour convaincre les « investisseurs », les acteurs de la menace ont fabriqué de fausses preuves de profits qu’ils publient sur les sites. Parmi les contenus, des témoignages de célébrités pour plus de crédibilité, pour légitimer les investissements mais surtout pour séduire les cibles.

Les chercheurs évoquent une arnaque de grande envergure parfaitement bien ficelée. De tous les sites mis en ligne, 5 000 seraient encore actifs. La campagne cible les pays européens, notamment le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Portugal, la Pologne, la Norvège, la Suède et la République tchèque.

Une arnaque aux cryptomonnaies basée sur l’ingénierie sociale

Les escrocs font la promotion des sites d’investissements via des plateformes multimédias comme Youtube et de nombreux médias sociaux. Ils espèrent une large diffusion pour un maximum de taux de conversion. 

Ceux qui cliquent sur les publicités sont directement redirigés vers les sites frauduleux. Ceci étant, les victimes sont invitées à partager leurs coordonnées pour qu’un conseiller puisse les contacter. Celui-ci, comme un véritable conseiller financier, expose les termes et les conditions du placement.

Selon les chercheurs, les acteurs de la menace utilisent une technique d’ingénierie sociale parfaitement élaborée. Après le dépôt, la victime accède à son tableau de bord lui permettant de suivre le supposé état de son investissement. 

Les tableaux de bord donnent l’illusion de vrais profits qui incitent les victimes à déposer plus d’argent. C’est au moment de retirer les fonds qu’elles se rendent compte de l’arnaque. Pour se prémunir de ce type d’arnaque, il est impératif de toujours vérifier la légitimité d’un site avant de partager ses données et y investir. 

Cet article Les arnaques aux cryptomonnaies prennent des proportions hallucinantes. L’Europe ciblé a été publié sur LeBigData.fr.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*