Les raisons de la démission du directeur de l’apprentissage automatique chez Apple

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lebigdata.fr/robotique-tout-savoir

Chez Apple, les nouvelles fusent. Cette fois-ci, il s’agit de la démission d’Ian Goodfellow, directeur de l’apprentissage automatique. Rappelons que celui-ci est en poste chez Apple depuis plus de quatre ans maintenant. Zoë Schiffer, journaliste de The Verge,  l’a cité maintes fois, comme figurant parmi les meilleurs employés de l’IA de Google.

Cette nouvelle, c’est Ian Goodfellow lui-même qui l’a annoncé. Il a indiqué dans un mail que cette décision fait suite à une décision d’Apple. En effet, l’enseigne envisage de « reprendre le travail en personne ».

Cette initiative signée Apple exige à ce que les salariés viennent au bureau, tout d’abord, au moins un jour sur sept. La date de mise en vigueur de ce règlement revient au 11 avril dernier. Le 2 mai, Apple décide d’augmenter ce nombre minimum de jours à deux jours par semaine, contre trois jours par semaine en date du 23 mai. N’étant pas d’accord avec cette procédure, Goodfellow réagit et décide de quitter l’entreprise. Selon lui, une plus grande flexibilité aurait été la meilleure politique pour son équipe.

Apple : une décision qui n’est pas appréciée chez les employés

Notons que le retour du personnel du géant de la technologie à Apple Park date du mois de mars. A partir du 23 mai, l’obligation de travailler au bureau, trois jours par semaine, a été décréteé. Cela a, bien sûr, fait de nombreux mécontents chez Apple.

Comme réaction à la décision de l’entreprise, une poignée d’employés a envoyé une lettre pour le PDG d’Apple : Tim Cook. « Sans l’inclusivité qu’apporte la flexibilité, beaucoup d’entre nous pensent que nous devons choisir entre une combinaison de nos familles, notre bien-être et la possibilité de faire de notre mieux, ou faire partie d’Apple. C’est une décision qu’aucun d’entre nous ne prend à la légère, et une décision que beaucoup préféreraient ne pas avoir à prendre. » Tel est le message contenu dans la correspondance.

Cet article Les raisons de la démission du directeur de l’apprentissage automatique chez Apple a été publié sur LeBigData.fr.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*