Liberté pour Julian Assange

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Hier, la justice britannique a refusé la demande d’extradition de Julien Assange vers les États-Unis. Nous nous félicitons de cette décision, qui soulève cependant quelques questions. Car rappelons-le, Julian Assange est aujourd’hui inquiété du fait de son activité de journaliste, qui l’a amené à rendre publics notamment les crimes de guerre commis par l’armée américaine dans le cadre de ses opérations en Irak, mais aussi d’autres dossiers d’intérêt public.

Nous déplorons que le verdict ne s’appuie que sur les seuls risques qu’une extradition aurait engendrée sur l’état de santé mentale d’Assange. Nous rejoignons ainsi les critiques rappelant que le jugement n’a pas rejeté la demande américaine sur le fond, validant ainsi la pratique de procès politique remettant en question la liberté de la presse et le droit à l’information, principes pourtant au cœur de cette affaire. 

Nous appelons donc à la libération de Julian Assange dès aujourd’hui, pour lui permettre de continuer d’informer librement, et d’être jugé de manière équitable, sans subir les pressions des État-Unis, qui rappelons-le, ont déjà persécuté de nombreux lanceurs-ceuse d’alerte tel.le.s que Chelsea Manning.

Afin d’assurer sa protection, l’asile politique lui a été offert par le gouvernement mexicain, ce que nous saluons également. Nous regrettons que des pays dits « démocratiques » ne lui aient pas, eux aussi, offert asile.

Article de l’EFF sur le sujet : https://www.eff.org/deeplinks/2021/01/eff-statement-british-courts-rejection-trump-administrations-extradition-request
Notre article précédent en soutiens à Assange : https://www.laquadrature.net/2020/09/08/freeassange/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*