Narita Boy

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Narita Boy (16/20)
Aubin_Gregoire
Sans être parfait, Narita Boy propose une virée néo-rétro plaisante. Visuellement sublime, il parvient à pousser plus loin que peu de jeux avant lui les codes hérités des années 80. De l’OST, jusqu’au bestiaire en passant…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*