[NextINpact] RGPD : pourquoi la CNIL a infligé 50 millions d’euros de sanction à Google

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Alors qu’elle achève son mandat à la CNIL, Isabelle Falque Pierrotin pourra s’enorgueillir d’avoir fait infliger à l’un des géants du Net une sanction monstre : 50 millions d’euros, soit le plus haut niveau jamais prononcé en France sur l’autel du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD). […]

La Quadrature du Net salue cette sanction, non sans relativiser sa portée. Son action collective ne s’est en effet pas limitée au périmètre épinglé par la CNIL, mais « dénonçait surtout le ciblage publicitaire imposé sur YouTube, Gmail et Google Search en violation de notre consentement ».

L’initiative attend donc que la CNIL poursuive ses investigations sur ces autres services. « Nos plaintes visaient avant tout à trancher un autre débat, bien plus fondamental : que la CNIL reconnaisse que notre consentement n’est valide que s’il est librement donné. Que la CNIL explique clairement que Google ne peut pas nous obliger à accepter son ciblage publicitaire afin de pouvoir utiliser ses services ». […]

https://www.nextinpact.com/news/107531-rgpd-pourquoi-cnil-a-inflige-50-millions-deuros-sanction-a-google.htm

[NRLDP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*