NFT : comment l’album de Muse va révolutionner l’industrie musicale ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lebigdata.fr/robotique-tout-savoir

L’album de Muse « Will of the People » sera le premier NFT éligible aux « charts » britanniques. Depuis le streaming en 2015, c’est la première fois qu’un nouveau format est accepté. Il pourrait s’agir d’un tournant majeur pour l’industrie musicale mondiale…

Le 26 août 2022, le groupe de rock britannique Muse lancera son neuvième album : Will of the People. Cet album sera commercialisé en édition NFT (non-fungible token), et deviendra donc le premier NFT à entrer dans les classements musicaux au Royaume-Uni et en Australie.

C’est la première fois qu’un nouveau format est ajouté dans les charts depuis le streaming musical en 2015. Cette sortie constitue donc un tournant pour l’industrie musical.

Le T-Shirt noir des NFT

L’album sera vendu au format NFT via la plateforme Serenade, considérée comme plus respectueuse de l’environnement. En février 2022, cette plateforme avait vendu les NFT officiels des BRIT awards pour la somme de 10 livres par unité.

Selon Max Shand, fondateur de Serenade, l’album de Muse va devenir le « t-shirt noir des NFT ». Il va permettre de démocratiser ce format numérique simplifiant les transactions.

En effet, aux yeux de Shand, « ce qu’un fan veut est quelque chose de simple et compréhensible mais qui donne une sensation de proximité envers un artiste et une forme de reconnaissance des autres fans ».

Comment acheter l’album de Muse en NFT ?

Contrairement à beaucoup de NFT, il ne sera pas nécessaire de posséder un portefeuille crypto pour acheter l’album. Après avoir effectué l’achat sur le site web de Serenade, un portefeuile numérique est créé automatiquement et le NFT y est transféré. Toutefois, il est aussi possible d’utiliser son propre portefeuille crypto wallet.

Voilà maintenant plusieurs mois que la Official Charts Company du Royaume-Uni (OCC) a autorisé les albums sous forme de NFT pour les charts. Toutefois, Serenade est le premier vendeur reconnu comme commerçant numérique validé.

Selon Martin Talbot, PDG de la OCC, « il y a eu énormément de bruits sur les NFT comme futur de la music, futur du divertissement, futur de la propriété. C’est super que ça devienne une réalité ».

Il précise que l’album de Muse n’a pas poussé l’OCC à mettre ses règles d’éligibilité à jour. Il s’agit simplement du premier album à répondre aux critères d’admission.

En avril 2022, le groupe de rock indépendant britannique Amazon a commercialisé un NFT limité à 100 exemplaires offert avec les précommandes de son album « How Will I Know if Heaven Will Find Me? » attendu pour septembre. Toutefois, ce NFT était vendu comme accompagnement et non comme un produit indépendant.

Un groupe de rock tourné vers l’innovation

Durant plusieurs mois, Serenade a discuté avec la maison de disque de Muse, Warner Records, de la publication d’un album en NFT. Ce groupe est apparu comme un choix évident puisqu’il a travaillé avec la plateforme blockchain CryptoKitties en 2020 pour créer des objets numériques à collectionner.

Selon Sebastian Simone, vice-président de l’audience et de la stratégie chez Warner Records au Royaume-Uni, « le groupe a toujours été à l’avant-garde de l’innovation technologique dans sa créativité et son art ».

L’album NFT de Muse sera commercialisé pour 20 livres sterling et limité à 1000 exemplaires. Autant dire qu’il s’agira d’un objet de convoitise pour les fans du monde entier…

Les acheteurs recevront une version téléchargeable de l’album au format FLAC en haute résolution. Chaque NFT sera signé numériquement par les membres de Muse et chacun des 1000 acheteurs verra son nom inscrit de façon permanente sur une liste officielle.

Le futur de l’industrie musicale ?

Même si ce NFT est le premier album éligible pour les charts, il est peu probable que cette édition impacte lourdement les ventes de « Will of the People » compte tenu du faible nombre d’exemplaires.

Toutefois, Simone estime qu’il existe « définitivement des façons » d’impacter les charts grâce au NFT. Il précise que « pour Muse, ce n’est en réalité pas essentiel puisqu’ils ont déjà des dizaines de milliers de précommandes. Nous anticipons une première place dès la semaine de la sortie ».

Bien évidemment, comme n’importe quel NFT, il sera possible de le revendre. Notons que 15% du prix de revente sera reversé au groupe, à Warner Music et à Universal Music Publishing.

En revanche, OCC confirme que les reventes de l’album ne seront pas considérées comme de nouvelles ventes pour les charts. Les artistes ne pourront donc en aucun cas gonfler leurs chiffres de ventes grâce au trafic de NFT…

Pour le futur, on peut imaginer des bonus et récompenses additionnelles ajoutées à l’album au fil du temps. Le NFT pourra s’enrichir à mesure que des clips accompagnent l’album où que le groupe donne des concerts.

Quoi qu’il en soit, Simone affirme que Warner est convaincu que les NFT représentent le futur de l’industrie musicale. Il annonce que d’autres projets similaires sont déjà en prévision, et que l’album de Muse sera « le début de l’ouverture de la porte »

Cet article NFT : comment l’album de Muse va révolutionner l’industrie musicale ? a été publié sur LeBigData.fr.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*