Onyx Digital Assets : BNP Paribas rejoint le réseau blockchain de JP Morgan

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.objetconnecte.com/electroniques-tout-savoir/

Après Goldman Sachs, c’est autour de BNP Paribas de rejoindre  le réseau blockchain Onyx Digital Assets de JP Morgan. Désormais, le deuxième plus grand groupe bancaire en Europe et la banque leader en France pourra négocier des versions tokenisées d’actifs à revenu fixe pour des prêts d’actifs à court terme. 

Lancé en décembre 2020 par la holding financière JP Morgan, le système de blockchain Onyx Digital Assets se spécialise dans les rachats journaliers (repo). Un marché très florissant évalué aujourd’hui à près de 12 000 milliards de dollars. Quant à Onyx, elle a déjà traité plus de 300 milliards de dollars de transactions d’État.

Pour rappel, depuis la crise financière de 2008, les banques doivent détenir de grandes quantités d’actifs liquides comme les obligations pour s’assurer d’une protection optimale pour les prêts. Mais, comme elles ont également besoin de fonds pour mener à bien leur politique financière et  financer leur bilan, elles doivent utiliser les obligations comme garantie.

De manière générale, Onyx Digital Assets va permettre à la BNP Paribas de prêter des bons du Trésor américain sous forme de jetons numériques (JPM Coin) pendant quelques jours. Cela afin de mieux gérer les demandes de liquidités imposées par l’Etat. Et cela, sans que  les propriétés ne quittent son bilan.

De leur côté, les emprunteurs pourront échanger les tokens contre de l’argent liquide afin d’augmenter leur garantie. Et l’utiliser sur les marchés dérivés. D’ailleurs, le réseau blockchain affirme pouvoir permettre l’échange atomique presque instantané de garanties contre de l’argent.

A noter que  des smart contracts automatisés régissent toutes les transactions sur le réseau Onyx Digital Assets. Ces derniers permettent de garantir la libération des obligations garanties lors du règlement et de réduire le risque de contrepartie.

Pourquoi Onyx Digital Assets ?

Pour Joe Bonnaud, responsable de l’ingénierie de BNP Paribas, l’adoption du réseau Onyx Digital Assets permettra non seulement le financement de titres et le repo intrajournalier. Mais, cela permet également à la banque d’atteindre son objectif d’inclure la blockchain dans ses opérations.

En effet, bien au-delà de  l’exploration d’une preuve de concept, l’utilisation réseau aidera le groupe à utiliser la blockchain à mesure que les cycles de négociation et d’exploitation des marchés progressent.

A noter que le réseau Onyx Digital Assets diffère en tout point au Bitcoin et Ethereum. De fait, il s’agit de réseaux publics décentralisés. Alors que cette plateforme blockchain est contrôlée directement par JP Morgan. C’est ce dernier qui valide les transactions et décide des institutions qui peuvent intégrer son réseau.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle BNP Paribas a choisi ce réseau pour se lancer dans la  blockchain. Avec Onyx Digital Assets, elle peut s’approprier cette technologie révolutionnaire sans toucher au monde des cryptomonnaies.

A titre d’information, BNP Paribas fait partie d’un consortium de banques françaises qui expérimente un projet de recherche sur les monnaies numériques et la blockchain de la banque centrale.

 

Cet article Onyx Digital Assets : BNP Paribas rejoint le réseau blockchain de JP Morgan est apparu en premier sur Objetconnecte.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*