Percer le mystère de la Covid longue grâce au machine learning

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://intelligence-artificielle.com/

Le machine learning aide ces chercheurs à comprendre les facteurs de risque de la Covid longue.

Bien que la vie ait presque repris son cours normal, la COVID-19 est toujours d’actualité. Certaines personnes qui en guérissent continuent d’afficher des symptômes de la maladie. L’intelligence artificielle a permis d’acquérir de nouvelles connaissances sur ce syndrome perdurant.

Le machine learning pour comprendre le syndrome de la Covid longue

Depuis plus de deux ans maintenant, le monde continue de lutter contre la pandémie de COVID-19. Entre les variants Alpha, Bêta, Gamma, Delta et Omicron, le virus continue d’évoluer à un rythme qui dépasse les scientifiques. D’autre part, il y a aussi les patients asymptomatiques et ceux qui souffrent de forme grave.

Un autre défi auquel les chercheurs sont confrontés est le syndrome de Covid longue. Il concerne les personnes qui présentent encore certains symptômes après s’être remises de la maladie. Parmi ces symptômes, nous pouvons citer la fatigue, l’essoufflement, l’anxiété ou les troubles gastro-intestinaux. Ces signes, indépendants d’autres pathologies, peuvent durer pendant plus de trois mois.

Mais tout comme la maladie peut se présenter d’une manière différente chez chaque patient, la Covid longue également. Cela représente beaucoup de variables pour les scientifiques qui tentent de comprendre les facteurs de ce syndrome. Des chercheurs du National Institutes of Health (NIH), aux États-Unis, ont alors eu l’idée d’utiliser le machine learning pour mieux cerner la Covid longue.

Réduire les facteurs de risque

Pour l’étude, les chercheurs ont créé un modèle prédictif pour identifier les personnes qui présentent des facteurs de risque et de symptômes de la Covid longue. En identifiant les personnes atteintes du syndrome, les chercheurs peuvent recueillir plus d’informations qui les aident à mieux comprendre cette autre forme de la maladie.

En outre, toujours avec l’aide du machine learning, ils ont découvert quelques facteurs importants qui sont notamment liés à la Covid longue. Tout d’abord, l’IA a révélé la présence de symptômes à long terme qui surviennent après les infections aiguës de COVID-19. Ils citent notamment les troubles du sommeil, les douleurs thoraciques et les malaises.

Par ailleurs, d’autres facteurs de risques préexistants aggravent les infections. Il s’agit ici des maladies chroniques telles que le diabète, les maladies rénales et les maladies pulmonaires. Enfin, les chercheurs ont aussi découvert que la vaccination post-COVID permet de réduire le risque de développement de nouveaux symptômes de Covid longue.

L’article Percer le mystère de la Covid longue grâce au machine learning est apparu en premier sur intelligence-artificielle.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*