PS5 : Jeux, prix, date de sortie… Qu’attendre de la prise de parole de Sony ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La semaine dernière, suite aux leaks de Windows Central et Thurrott, Microsoft lâche tout : design, prix et date de sortie de la Xbox Series S (le fameux projet “Lockhart”). Des informations qui seront un peu plus tard complétées par le tarif et le jour d’arrivée de la Series X. Du côté de Sony, la dernière grosse prise de parole remonte à juin 2020. Et quelques jours après les annonces du camp adverse, la firme japonaise indique remonter sur l’estrade virtuelle ce mercredi 16 septembre à 22h, pendant 40 minutes. Xbox a été contraint de tirer, mais a tiré quand même. Playstation semble parti pour répondre.
Une prise de parole sacrément attendue, et pour cause. À quelques mois de la sortie de la PS5 (toujours prévue pour fin 2020), de grosses zones d’ombre subsistent encore. Quel prix et date de sortie pour la version standard et la Digital Edition ? Quelle stratégie pour répondre aux services très agressifs du camp Xbox ? Il y aura-t-il des exclusivités pour accompagner l’arrivée de la console ? On aimerait bien des réponses.
Une claque graphique ?
Sur son blog officiel, Playstation évoque des “mises à jour sur les derniers titres issus des Worldwide Studios et de ses partenaires de développement d’envergure mondiale” pour sa nouvelle prise de parole. On peut donc s’attendre à du gameplay de Spider-Man : Miles Morales ou encore d’Horizon : Forbidden West. Des rumeurs évoquent également un certain Final Fantasy XVI, pourquoi pas sublimé par le Luminous Engine de Square Enix, présenté sur les ondes Playstation en juin dernier par l’intermédiaire de Project Athia.
Les paris sont ouverts, mais ce serait le bon moment pour mettre en avant des jeux – au mieux des exclusivités – qui impressionnent, surtout après la présentation largement contestée d’Halo : Infinite en juillet dernier. Aussi, la différence de puissance entre la Series X et S (bien que l’une ait été conçue pour la 4K et l’autre pour du 1440p) laisse supposer un nivellement visuel par le bas, avec des jeux devant tourner sur les deux machines. Du côté de Sony, la PS5 standard et Digital Edition bénéficient des mêmes composants, à l’exception d’un lecteur optique en moins. Il serait temps de le rappeler.
Le prix et la date de sortie
Maintenant que Xbox a levé le voile sur le jour d’arrivée et le tarif de sa Series S et X, Playstation serait bien avisé de faire de même. Tout récemment, nous avons donc appris que la next-gen de Microsoft sera disponible en France le 10 novembre à 299,99 euros pour la Series S et à 499,99 euros pour la Series X.
Comme évoqué plus haut, Xbox a été contraint d’officialiser ces informations suite à des leaks particulièrement évocateurs. Playstation a donc maintenant une petite longueur d’avance sur son concurrent. Et même s’il paraît assez peu probable que Sony bouleverse son prix ou sa date de sortie à la dernière minute, la firme nous a déjà démontré sa capacité à réagir face aux annonces de Microsoft, comme avec cette vidéo devenue culte où Shuhei Yoshida, alors président des Worldwide Studios de la firme, montre au public comment prêter ses jeux sur PS4. Mais Playstation ne semble pas parti pour se payer la tête de Xbox cette année.
Pour la date de sortie, malgré quelques rumeurs, on n’est pas plus avancé que « fin 2020 ». Pour le prix en revanche, le sujet a bien été potassé. Entre autres par le média Bloomberg qui, basé sur les estimations de développeurs travaillant sur la PS5, estime un prix potentiel entre 500 et 550 euros pour la version standard. En tout cas, avec une porte d’entrée à 300 euros pour la next-gen, Microsoft est particulièrement agressif.
Un point sur les services…
Un autre point sur lequel Xbox est agressif d’ailleurs, ce sont les services. Entre le Game Pass bientôt étoffé de l’EA Play, le All Access pour payer sa console en plusieurs mensualités à la Fnac et le xCloud, fraîchement arrivé en France et qui ouvre le catalogue par abonnement de Microsoft au streaming, la firme de Redmond tient une stratégie commerciale centrée sur les services plutôt que le hardware.
Le seul point faible de Xbox, c’est peut-être justement cette galaxie d’avantages différents, qui pourrait perdre le grand public. Et Playstation a une carte à jouer sur ce sujet. Déjà parce que face au Game Pass, le PS Now fait pâle figure, à cause des exclusivités Sony qui arrivent tardivement et pour un temps limité sur la plateforme (chez Microsoft, c’est day one et supposément pour toujours). Et que la firme japonaise pourrait profiter de sa prise de parole pour donner un coup de polish à son offre, peut-être sous la houlette d’une nouvelle appellation.
…Et les avantages
Surtout que l’arrivée toute récente du xCloud représente une avancée significative pour Xbox, qui part ainsi dragouiller les personnes qui ne possèdent pas de console, directement sur leurs smartphone et tablette. De son côté, le package Sony est beaucoup plus carré, avec une console Playstation pour jouer aux jeux Playstation (même si le PS Now est disponible en streaming sur PC depuis un peu plus d’un an). Alors pourquoi pas changer tout cela ? C’est en tout cas ce que suggère l’arrivée d’exclusivités PS4 sur PC, comme Horizon : Zero Dawn ou encore Death Stranding, avec un Playstation auparavant fermé au cross-play qui laisse doucement mais sûrement arriver ses bébés sur d’autres plateformes.
Il faudra aussi que Playstation clarifie la manière dont se fera la transition PS4 / next-gen. Dernièrement, une mention “PS5 Upgrade Available” a été aperçue sur des boîtes PS4, laissant supposer une mise à niveau gratuite vers la next-gen pour certains titres. Sony n’a encore rien précisé de ce côté-là, mais en face, Xbox a son Smart Delivery, qui offre automatiquement la version One ou Series – selon celle que vous achetez à la base – pour tous ses jeux first-party (l’option est aussi laissée à la discrétion des tiers). De quoi inspirer autant la sympathie que la rétrocompatibilité, sujet sur lequel Xbox à une grosse longueur d’avance face à Sony.
Rassurer le public
Enfin, la prise de parole de demain pourrait être l’occasion pour Sony de rassurer les joueurs en ce qui concerne l’approvisionnement des consoles. Selon Bloomberg, la firme aurait récemment réduit de 4 millions ses prévisions d’ici mars 2021, avec un objectif dorénavant fixé à 11 millions de machines pour cette date. La raison : des problèmes de rendement liés à la fabrication des puces. Le COVID est passé par-là. Et dans le même temps que des annonces que l’on espère marquantes, Sony ferait bien de dire combien de personnes pourront en profiter. Réponse demain à 22h. L’événement sera à suivre en direct avec nous dès 20h30.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*