Quel est le meilleur assistant IA ? Le top 10

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://intelligence-artificielle.com/

Un assistant IA peut plus ou moins effectuer les mêmes tâches qu’un véritable assistant. Son avantage est qu’il peut vous répondre à toute heure et peut parfois vous suivre n’importe où.

L’intelligence artificielle est omniprésente dans le monde actuel. Elle a même fait en sorte que les appareils que nous utilisons quotidiennement comprennent nos attentes et répondent à nos besoins. Le type d’IA dont il est question dans cet article est l’assistant virtuel qui peut faire à peu près les mêmes tâches que les humains en matière de conversation. Autrement dit, il peut échanger des paroles avec son utilisateur, mais il peut également exécuter des tâches ordonnées par ce dernier.

Trouver le meilleur assistant IA

Si vous vous demandez quel est le meilleur assistant IA du marché actuellement, voici notre top 10 :

Siri

Si vous êtes un utilisateur des dispositifs Apple, vous connaissez sûrement Siri, son assistant virtuel. Il est effectivement présent sur iOS, iPadOS et macOS, mais aussi sur watchOS et tvOS. Son interface utilisateur correspond à un système de reconnaissance vocale pour recevoir des requêtes.

Comme tout assistant, Siri peut passer des appels, envoyer des messages ou encore faire des réservations dans les restaurants. En outre, il peut répondre à des questions et faire des recommandations en s’appuyant sur internet. Mais il a également d’autres fonctionnalités telles que la traduction, le dictionnaire et les statistiques sportives. Siri peut exécuter certaines tâches simples comme les calculs ou la conversion sans avoir à lancer d’autres applications. Et en tant qu’IA, cet assistant virtuel apprend à s’adapter aux préférences de l’utilisateur qui peut le personnaliser.

Google Assistant

À l’instar de Siri, Google Assistant peut prendre en charge divers dispositifs comme les smartphones, les casques, les appareils électroménagers et les voitures. De ce fait, il peut vous assister partout et pas seulement à la maison ou au bureau. Mais Google travaille également avec plusieurs entreprises afin d’étendre les fonctionnalités de son assistant vocal sur des appareils de différentes marques. Vous pouvez même utiliser Google Assistant avec un iPhone.

Néanmoins, il n’existe pas encore de version intégrée pour les PC Windows, Mac et Linux. Il faudra encore l’installer et le configurer. L’assistant de Google prend à la fois en charge les requêtes vocales et textuelles en se basant sur le traitement du langage naturel (NLP). Il peut effectuer toutes les tâches d’un assistant virtuel, notamment le contrôle des appels, la gestion de l’agenda, la recherche d’informations, la traduction, etc.

Cortana

Développé par Microsoft, Cortana est aussi l’un des meilleurs assistants IA sur le marché. Il se base sur les données des appareils pour réaliser ses différentes fonctions. D’autre part, il utilise le moteur de recherche Bing pour puiser les informations et fournir des recommandations personnalisées. Outre les plateformes Windows et Windows Mobile, Cortana est compatible avec les plateformes de réalités mixtes ainsi qu’Android, iOS et Alexa.

Par ailleurs, cet assistant vocal dispose d’une API qui fonctionne avec les applications Windows et aussi d’autres applications tierces. Il assiste son utilisateur en passant pour lui les appels en prenant des notes. D’autre part, il peut apprendre à exécuter des tâches plus complexes grâce à l’intelligence artificielle qui l’alimente.

Alexa

Alexa est un assistant IA développé par Amazon. Initialement, il était disponible sur la gamme d’enceintes connectées Echo d’Amazon. Mais désormais, Alexa fonctionne sur les plateformes Android et iOS ainsi que sur d’autres appareils. Toujours en utilisant la reconnaissance vocale et le NLP, il peut créer une liste des tâches et configurer les alarmes.

En outre, l’utilisateur peut demander à Alexa de diffuser des livres audios ou des podcasts. Comme les autres assistants virtuels, il effectue des recherches sur internet pour trouver des informations sur le sport, les actualités, le trafic ou encore la météo.

Pour les appareils connectés dotés d’Alexa, il suffit de prononcer le mot d’éveil pour l’activer. En revanche, pour les appareils Android et iOS, il faut l’activer manuellement. Quant aux PC, certains prennent en charge l’activation vocale tandis que d’autres nécessitent de cliquer sur l’icône Alexa.

ELSA Speak

Un assistant peut aussi aider une autre dans un but précis. Dans le cas d’ELSA Speak, l’assistant IA aide son utilisateur à apprendre à parler l’anglais. Il s’agit donc d’un outil d’IA pour l’éducation plutôt qu’un assistant à usage général. L’apprenant et l’assistant interagissent avec des dialogues et l’IA fournit un retour instantané sur les performances du locuteur. Pour le moment, l’application est uniquement disponible sur Android et iOS.

Socratic

Tout comme ELSA Speak, Socratic est un autre assistant d’IA éducatif, récemment acquise par Google. Il aide les étudiants à faire leurs devoirs en fournissant des explications. Socratic utilise la reconnaissance de texte et de parole. Dans ce premier cas, les apprenants doivent prendre des photos avec leur téléphone. Ensuite, l’assistant fournit des explications visuelles ou vocales, en fonction du type d’entrée. Il peut notamment aider les élèves à faire leurs devoirs de maths, de sciences, de littérature, etc. Socrate est disponible sur les appareils mobiles Android et iOS et compatible avec l’iPad.

Fyle

Nous poursuivons notre top 10 avec encore un assistant d’IA spécialisé, cette fois, dans la gestion des dépenses. Fyle est très populaire dans les entreprises en raison de sa facilité d’utilisation. Il relie le courrier électronique à différentes applications et plateformes pour simplifier la gestion des dépenses et des factures au sein d’une entreprise. Cela va de l’enregistrement au partage et au traitement des différents documents.

Fyle est disponible sur Android, iOS et Office. Par ailleurs, l’application est intégrée à Google G Suite et Microsoft 365. L’assistant fonctionne également avec les logiciels de gestion des voyages, des ressources humaines, de comptabilité et d’ERP. Les utilisateurs peuvent enregistrer les dépenses au moment des transactions en un seul clic. De même, Fyle peut extraire les données en temps réel en capturant automatiquement les informations telles le montant, le fournisseur, la catégorie et la facture.

DataBot

Pour en revenir aux usages classiques, DataBot est aussi un excellent assistant IA multiplateforme. Il peut donc exécuter les fonctions telles que les dictionnaires, les recherches internet, les actualités et les calculs. DataBot peut également prendre en charge les actions basiques d’un secrétaire, autrement dit la prise de notes, les prises de rendez-vous, la gestion des rappels, etc.

Mais l’IA de cet assistant se démarque aussi par son aspect ludique. En effet, il peut faire des blagues ou trouver des citations. L’utilisateur peut parler avec DataBot pour lui demander de lire son horoscope du jour, de lancer une musique ou de jouer à un jeu. Néanmoins, l’assistant virtuel peut aborder des sujets plus importants tout en apprenant au fur et à mesure des échanges.

DataBot peut être configuré en treize langues différentes, notamment le français, l’anglais, l’italien, l’espagnol, l’allemand, le portugais, le chinois, le japonais, le russe, le polonais, le coréen et l’arabe. En outre, il est hautement personnalisable que ce soit au niveau de la langue, des commandes vocales, du nom et du comportement.

Hound

Hound est un autre assistant IA très apprécié par les utilisateurs d’appareils Android et iOS. Il prend en charge la requête vocale en s’appuyant sur les technologies propriétaires Speech-to-Meaning et Deep Meaning Understanding. L’assistant peut passer des appels ou composer un message, tout comme il peut se charger de réserver un Uber. Parmi ses plus gros clients figurent Mercedes-Benz, Honda, Motorola et Hyundai.

Youper

Et pour boucler notre top des assistants virtuels basés sur l’IA, parlons de Youper. Il s’agit d’un assistant spécialisé dans la santé émotionnelle. Dans les centres spécialisés, il n’est pas rare que l’IA conversationnelle soit utilisée pour aider les personnes ayant des difficultés. Mais Youper est une application que tout le monde peut utiliser n’importe où. Disponible sur Android et iOS, il aide les utilisateurs à gérer leurs émotions avec des conversations ou en proposant des programmes de méditations personnalisés.

Ainsi, si vous avez des difficultés à stabiliser votre humeur ou à comprendre ce que vous ressentez, une discussion avec Youper pourrait vous aider à retrouver le cap. Il adapte les techniques en fonction des besoins de chaque utilisateur.

Qu’est-ce qu’un assistant IA ?

Un assistant IA est une application alimentée par l’intelligence artificielle et qui peut effectuer différentes tâches. Généralement, il fonctionne sur la base d’une commande vocale. Mais dans certains cas, un assistant virtuel prend à la fois en charge les requêtes vocales et écrites, comme avec Google Assistant. Mais pour faire court, un assistant IA se définit principalement comme un type d’IA conversationnelle.

En tant qu’assistant, il accompagne son utilisateur en répondant à ses questions ou en exécutant des ordres. Lorsque l’utilisateur pose une question, l’assistant effectue une recherche sur internet pour fournir une réponse adéquate. Toutefois, si ce n’est pas une nouvelle question, l’IA répond en fonction de ce qu’elle a déjà appris.

Fonctionnement d’un assistant IA

L’assistant virtuel combine plusieurs technologies d’IA pour traiter les commandes, fournir des réponses et apprendre. Tout d’abord, la reconnaissance vocale lui permet de capturer l’énoncé des utilisateurs. Ensuite, il se base sur le traitement du langage naturel (NLP) pour comprendre et générer le langage humain. D’autre part, un assistant apprend et s’améliore au fil des conversations grâce au machine learning.

Les capacités de conversations d’un assistant IA résulte avant tout des données sur lesquelles il a été formé. De ce fait, il peut être personnalisé pour effectuer des tâches spécifiques. C’est par exemple le cas d’ELSA Speak, de Socratic et de Youper.

Dans les cas des assistants à usage général, les cas d’utilisation sont illimités. Par exemple, un assistant virtuel peut être connecté à divers appareils dans une maison ou dans un bureau pour les contrôler. Il peut donc jouer le rôle principal dans une smart home ou un smart office.

Activation

Un autre élément à noter concerne le mot d’éveil. Dans la plupart des cas, les assistants vocaux doivent entendre un mot d’éveil pour s’activer. Ainsi, les commandes adressées à Siri doivent commencer par les mots « Dis Siri » tandis que Google Assistant répond à la commande « Ok Google » ou « Hey Google ». D’autres comme Alexa ou Cortana répondent à leur propre nom. Mais pour les applications non intégrées, il faut parfois lancer l’assistant manuellement.

Cela signifie qu’un assistant IA basé sur la voix et utilisé quotidiennement est à l’écoute en permanence. Les mots d’éveil l’aident à distinguer les commandes des autres paroles prononcées par l’utilisateur. En d’autres termes, il ne prend en compte que les mots qui lui sont adressés.

L’article Quel est le meilleur assistant IA ? Le top 10 est apparu en premier sur intelligence-artificielle.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*