Si rien n’est fait, la température maximale annuelle pourrait gagner plus de 6 °C

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

De nouveaux travaux viennent préciser notre compréhension des extrêmes de chaleur et de leur évolution avec le changement climatique. Mieux anticiper l’emplacement, la sévérité et la fréquence de ces extrêmes permet de fournir un éclairage toujours plus précis aux plans d’atténuation et d’adaptation climatiques. Les résultats sont récemment parus dans la revue Atmospheric Science Letters. […]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*