Skate 4 : Garder les fondamentaux de la série pour mieux revenir ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

C’est officiel, la série Skate va enfin faire l’objet d’un nouvel épisode. On appris la nouvelle en fin d’EA Play Live la semaine dernière. Et même si on ne sait pas encore si ce sera un quatrième opus ou un reboot de la licence, l’occasion était trop belle pour ne pas se projeter. Alors, quels sont nos rêves et attentes pour ce nouveau Skate ? On vous dit tout dans cet épisode d’Avance Rapide.
Script de la vidéo
Nos attentes
Un gameplay toujours entre arcade et simulation
Car c’est un peu ce qui fait le sel de la série Skate depuis sa sortie : son gameplay. Un gameplay à la lisière entre arcade et simulation, où il faut souvent faire preuve de timing mais qui laisse aussi la place à des choses totalement délirantes. Et c’est notamment cet entre-deux qui a popularisé la licence. Skate s’est en effet imposé comme LA simulation de planche à roulettes au moment où la série Tony Hawk entamait son déclin, en proposant un renouveau du genre plus exigeant mais toujours aussi fun.
Le nouvel opus de Skate devra donc conserver le gameplay original de la licence, qui fait vraiment office de marqueur identitaire. Surtout qu’en face, il y a aujourd’hui d’un côté des jeux comme Session ou Skater XL avec un gameplay très simulation, et de l’autre côté le futur retour de Tony Hawk avec une approche très arcade. Bref, Skate devra cultiver sa différence.
Le retour du monde ouvert
Lors de la transition entre Skate 2 et 3, Electronic Arts avait choisi de délaisser une construction en monde ouvert au profit de trois gros niveaux. En même si Skate 3 reste un très bon épisode, il faut avouer que la décision à ses inconvénients, surtout quand on veut juste rouler à toute vitesse et qu’on atteint les limites du niveau rapidement. Le prochain Skate aurait donc tout intérêt à revenir à l’open-world, surtout que d’après ce qui a été dit à la fin de l’EA Play Live, son développement a à peine commencé, et on peut donc imaginer que le titre profitera de la puissance de la PS5 et de la Series X. Sans oublier que le monde ouvert pourrait aussi être une manière pour le nouvel opus de se démarquer, dans la mesure où tous les autres titres du genre fonctionnent sur une logique de niveaux.
Une approche plus réaliste
Le monde ouvert serait aussi l’occasion pour la série de revenir à une approche plus réaliste, que ce soit graphiquement ou via certaines mécaniques. Pour ce qui est du visuel, Skate 3 avait opté pour un côté plus lisse et beaucoup moins ancré dans le réel que ses prédécesseurs. Alors pourquoi pas revenir à l’identité du premier et du second épisode ? Ce retour aux sources pourrait aussi être l’occasion de faire revenir certaines détails, comme la possibilité d’emprunter le métro dans Skate 1 pour aller d’un point A à un point B. Un élément plutôt bien vu pour éviter d’ouvrir la carte et se téléporter comme par magie et qui permettait aussi d’utiliser les escalators et les quais comme autre terrain de jeu.
En parlant de terrain de jeu, Skate 2 avait eu la bonne idée de pousser les joueurs à bricoler leurs spots, en déplaçant par exemple une table à mains nues pour allonger un grind. Et par la suite, dans Skate 3, on avait eu le droit à un éditeur de niveau accessible à tout moment pour faire apparaître n’importe quelle rampe sur la carte. Ce qui donnait certes plus de flexibilité mais délaissait le côté débrouillard. Un nouvel opus pourrait donc être l’occasion de revenir à la philosophie de Skate 2.
Nos rêves
Des parks encore plus démesurés
Mais comme dit précédemment, la série Skate trouve son équilibre entre arcade et simulation, et l’approche réaliste n’est donc pas incompatible avec des éléments totalement délirants. Ainsi, parmi nos rêves, nous aimerions que le prochain opus de Skate intègre des park encore plus fous que par le passé, même si Skate 3 et son Super Ultra Mega Park avaient déjà placé la barre haute. Ces nouveaux spots pourraient ainsi mettre en valeur les graphismes next-gen du prochain opus, avec par exemple des effets de vitesse plus réussis.
Un éditeur de figure
Mais que seraient des skate park démesurés sans des figures complètement folles ? Avec un peu de pratique, Skate 3 permettait déjà de faire un peu tout et n’importe quoi. Et pourquoi pas aller encore plus loin et intégrer un éditeur de figure ? Nous rêverions ainsi d’un mode où il soit possible de précisément choisir les mouvements de la planche et de son personnage pour créer des tricks uniques. Des tricks qui pourraient être partagés en ligne voire même échangés entre joueurs.
Mais bon, tout ça c’est encore de l’ordre de l’imaginaire. Il faudra s’armer de patience pour ce nouveau Skate. Pour l’instant, aucune fenêtre de sortie n’a été annoncée.
> Retrouvez tous les numéros de la chronique Avance Rapide

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*