Souveraineté numérique de l’UE : pourquoi le cloud est indispensable ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lebigdata.fr/robotique-tout-savoir

Pour l’UE, l’utilisation réussie de services avancés de cloud computing est l’étape cruciale pour sa souveraineté économique. Pas qu’une grande innovation, le cloud y permet notamment une accélération de la croissance des entreprises avec un renforcement de sa résilience numérique, sa sécurité ainsi que sa protection des données.

Cas de l’UE : importance de l’adoption du cloud

Renforcer l’utilisation du cloud computing est effectivement une étape clé pour la prochaine génération d’innovations de l’UE. En fait, le cloud computing énumère bien de nombreux avantages. A ne citer qu’une meilleure sécurité, le cloud permet également une innovation accélérée et d’importantes économies de coûts. D’ailleurs, c’est aussi grâce au cloud que la possibilité de créer des applications est désormais plus facile. Et ce, à travers les  technologies les plus avancées telles que l’apprentissage automatique, l’IoT et les bases de données de nouvelle génération.

Par ailleurs, le cloud est aussi bénéfique en UE en matière de durabilité. Ceci a été prouvé par un constat de 451 Research, une société S&P. En fait, selon cette dernière,  les entreprises européennes pourraient réduire leur consommation d’énergie de près de 80 % si elles exécutaient des applications sur AWS plutôt que sur leurs propres data center. D’autre part, un livre blanc d’International Data Corporation (IDC) note que 40 % des revenus déclarés par les grandes organisations européennes proviendront de la technologie numérique d’ici 2025. Néanmoins, il est évident que cela implique un équilibre délicat entre amélioration de l’efficacité opérationnelle, investissement dans l’innovation numérique et concentration sur la croissance des entreprises. Surtout en ces contextes d’exigences de souveraineté de données de plus en plus importantes.

Cloud computing : déverrouiller l’avenir européen

En 2020, la Commission européenne a annoncé sa vision de la transformation numérique de l’Europe d’ici 2030 qu’elle a appelé « Décennie numérique ». Il s’agit en fait d’une vaste stratégie cloud qui couvre non seulement les compétences, le gouvernement, les infrastructures mais aussi les entreprises de l’UE. Cela dit, celle-ci définit les priorités et les plans pour que l’UE améliore sa préparation numérique tout en développant son économie.

Actuellement, 26 % seulement des entreprises européennes adoptent les technologies clés comme le cloud. Pour l’IA, 25 % et pour les méga-données 14 %, selon l’enquête Public First. Pourtant, afin d’atteindre notamment la Décennie numérique, il faudra exploiter la puissance des technologies de pointe, notamment du cloud computing.  Dès lors, suite à la proposition Path to the Digital Decade, au moins 75 % des entreprises devraient adopter les technologies de l’IA, du cloud computing et du big data en UE d’ici 2030. Ceci libèrera non seulement le potentiel numérique de l’UE, mais contribuera fortement à son développement. D’ailleurs, une étude récente de Public First estime que plus de la moitié (environ 55 %) de l’impact potentiel de la Décennie numérique en UE est uniquement basée sur l’adoption accélérée du cloud computing.

Cet article Souveraineté numérique de l’UE : pourquoi le cloud est indispensable ? a été publié sur LeBigData.fr.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*