Star Wars : EA veut « mettre les bouchées doubles » sur son partenariat avec Disney

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le partenariat entre Disney et EA autour de la licence Star Wars a connu des moments difficiles, entre les annulations de projets ([id:45336 Star Wars 1313
false], Ragtag / Orca…) et la polémique des loot boxes de Star Wars Battlefront II. L’éditeur américain semble désormais lancé sur une dynamique plus positive et compte bien capitaliser sur cette licence juteuse.
Comme le rapporte Gamespot, EA organisait cette semaine un webinar avec ses investisseurs. L’occasion pour Andrew Wilson, PDG de l’éditeur, d’évoquer le succès des jeux Star Wars Battlefront sortis en 2015 et 2017 (plus de 33 millions de copies vendues), du jeu mobile Star Wars : Galaxy of Heroes, et de Star Wars Jedi : Fallen Order (plus de dix millions de joueurs). Prochains titres en ligne de mire : Star Wars Squadrons, prévu pour le 2 octobre, et le jeu VR Star Wars : Tales from the Galaxy’s Edge. Ensuite ? Aucun autre projet n’a été dévoilé pour le moment, mais ce ne sera certainement pas les derniers :
Nous allons mettre les bouchées doubles sur ce partenariat. Disney continue d’être très impliqué sur la licence et l’univers canonique (…) Nous avons la combinaison d’une excellente propriété intellectuelle, d’une grande expertise en matière de développement, et d’une expérience et d’un succès à travers plusieurs genres, plateformes et modèles commerciaux. Et il y a de nouvelles générations de fans qui arrivent tout le temps. Nous pensons donc qu’il y a toujours de grandes opportunités dans le cadre de cette relation et de cette licence.
Parmi les projets que l’on peut espérer, il y a bien entendu une suite de Star Wars Jedi : Fallen Order. Le studio Respawn Entertainment a déjà commencé à recruter depuis plusieurs mois pour renforcer les rangs de son équipe dédiée à Star Wars. Le partenariat entre Disney et EA tel qu’il a été signé est censé courir jusqu’en 2023, s’il n’est pas révisé d’ici là.
À lire également :
* Electronic Arts et Star Wars : quel bilan sur cette génération de machines ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*