[Telerama] Des micros dans la rue : la CNIL tire les oreilles (intelligentes) de Saint-Etienne

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le gendarme des données personnelles a adressé un avertissement à la métropole de la Loire, qui a développé un système d’écoute dans l’espace public. […]

En cause ? Un dispositif de captation et d’analyse des sons que la mairie envisage de déployer sur la voie publique. Révélée en mars dernier par Le Parisien, cette expérimentation inédite en France consiste en l’installation d’une cinquantaine de micros « pas plus gros qu’une pièce de deux euros », à l’affût du moindre bruit suspect, qu’il s’agisse de cris, de verre brisé, de klaxons, de crépitements ou de coups de feu (la Quadrature du Net dresse une liste exhaustive ici). Une fois enregistrés, ceux-ci sont passés à la moulinette d’un algorithme qui les compare avec « l’un des modèles préenregistrés dans la mémoire du nano-ordinateur embarqué dans le boîtier », détaille encore la CNIL dans sa lettre courroucée. […]

https://www.telerama.fr/medias/la-cnil-tire-les-oreilles-intelligentes-d…

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*