Terraria : un nouveau record de fréquentation dans la foulée de la mise à jour Journey’s End (1.4)

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs de Terraria ont répondu présent pour la sortie de la dernière mise à jour majeure, Journey’s End, déployée hier sur PC. Neuf ans après sa sortie, le jeu d’action / aventure bac à sable aux quelque 30 millions de copies vendues (dont 14 millions sur PC) a enregistré un impressionnant pic de 489 886 joueurs connectés en simultané sur Steam.
C’est de loin un nouveau record pour Terraria | sponsored=false, le précédent pic étant de 158 947 joueurs en juin 2015 (selon SteamCharts), qui se place ainsi aux côtés des habituels Counter-Strike : Global Offensive | sponsored=false, Dota 2 | sponsored=false et PUBG | sponsored=false dans la liste des jeux les plus joués sur Steam actuellement.
Il faut dire que la mise à jour 1.4 Journey’s End a de quoi faire revenir les joueurs. Au rayon des ajouts : plus de 800 objets et équipements inédits, de nouveaux effets météorologiques, mini-biomes, ennemis et défis, un mode de difficulté supplémentaire, le mode « Journey » permettant de gérer les règles du monde (apparition des ennemis, météo, duplication d’objets…) ou encore un bestiaire. Le patch note, massif (plus de 40 pages), est consultable ici. Pour les joueurs sur consoles et mobiles, tout ceci arrivera plus tard cette année.
En parallèle de cette mise à jour, la plateforme open-source tModLoader, utilisée depuis des années par les joueurs pour créer et utiliser des mods, a fait son arrivée sur Steam. Un moyen de rendre le modding plus « visible et accessible », comme l’explique le studio Re-Logic. Pour rappel, dans une FAQ publiée en mai 2019, les développeurs évoquaient leur volonté de se concentrer sur leur prochain jeu après la sortie de la mise à jour Journey’s End.
Sur une autre note, évoquons pour terminer le spin-off Terraria : Otheworld, annoncé en 2015 puis abandonné en 2018. Sur le Discord officiel de Terraria, un joueur a récemment demandé à Andrew « Redigit » Spinks, principal créateur du jeu, de finir ce projet. Il a simplement répondu « 100 000 signatures et quinze dollars, et je le rendrai open-source ». Une pétition a ainsi fait surface, réunissant déjà près de 31 000 signatures.
Source : PC Gamer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*