Un groupe japonais entre au capital de deux projets contestés d’éoliens offshore français

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Engie reste l’actionnaire principal (31%) aux côté du groupe portugais EDPR –dont la part (29,5%) équivaut désormais à celle de Sumitomo– et de la Banque des Territoires (Caisse des dépôts) (10%). Cette alliance « permet au consortium de se doter d’une expertise complémentaire reconnue sur le développement, la construction et l’exploitation de projets éoliens en mer » … Continuer la lecture de Un groupe japonais entre au capital de deux projets contestés d’éoliens offshore français

Cet article Un groupe japonais entre au capital de deux projets contestés d’éoliens offshore français est apparu en premier sur Techniques de l’Ingénieur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*