Un harnais connecté est accusé de recueillir les données biométriques des employés à leur insu

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Walmart, Toyota et Heineken seraient actuellement en train de tester un harnais connecté qui recueillerait les données biométriques des employés travaillant dans des entrepôts aux Etats-Unis. La start-up StrongArm, à l’origine de ce dispositif, se défend en mettant en avant la sécurité et le bien-être au travail. La […] Lire l’article

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*