Xbox Game Pass sur iOS : Entre Microsoft et Apple, la bataille fait rage

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

De plus en plus recherchés par les joueurs et de plus en plus mis en avant par les éditeurs, les catalogues de jeux par abonnement représentent pour beaucoup l’avenir du jeu vidéo. Conséquence, Microsoft fait tout son possible pour faire entrer son Xbox Game Pass dans un maximum de chaumières…
Dans l’optique d’atteindre de nouvelles cibles, la firme américaine compte sur le marché mobile et plus particulièrement iOS. Il y a quelques mois, elle est ainsi entrée en négociation avec Apple au sujet d’une application Xbox Game Pass exploitant sa technologie xCloud. L’objectif, faire tourner les titres présents au sein de son offre (Forza, Sea of Thieves, Gears 5…) directement sur votre iPhone. Oui, mais voilà, la firme de Cupertino avait alors émis un refus catégorique, arguant que chaque jeu présent au sein de l’application devait faire l’objet d’un contrôle individuel. Autrement dit, l’idée de réunir plusieurs softs au sein d’une même App ne passait pas.
Nouveau rebondissement en ce mois de septembre, Apple a décidé de revoir sa politique et de mettre à jour les règles de l’App Store. Il est désormais explicitement indiqué que les catalogues d’applications tels que ceux proposés par le Game Pass et Stadia sont autorisés… Mais à une condition : une fois sélectionné par l’utilisateur, chaque jeu doit passer par sa propre application placée sur le menu principal de votre iPhone. En clair, il doit y avoir autant d’icônes sur votre écran que de jeux lancés sur l’App de Microsoft. Une manière pour Apple de conserver un minimum de contrôle sur ces contenus.
Cette contrainte forte fait évidemment réagir, certains s’interrogeant sur son véritable intérêt. Pourquoi vouloir encombrer inutilement l’écran principal de nos téléphones ? Dans ces conditions, pourquoi Netflix aurait-il le droit de permettre le visionnage de ses centaines de contenus directement via son application ? Les règles sont, semble-t-il, différentes pour les jeux vidéo. Apple souhaite notamment que chaque titre embarque un système d’achat in-app pour permettre de débloquer des fonctionnalités supplémentaires. Et c’est peut-être là le grand point de discorde entre les deux partis, ces fameux revenus additionnels qui ont déjà généré tant de tensions lors de l’affaire Fortnite. La firme à la pomme serait-elle inquiète de perdre la main sur les potentielles microtransactions des jeux Xbox Game Pass ? Un combat sous-jacent qui rend cette affaire bien plus délicate qu’il n’y paraît.
Quoi qu’il en soit, Microsoft a fait comprendre sa déception vis-à-vis de ces nouvelles mesures jugées insatisfaisantes, ajoutant même que cela « resterait une mauvaise expérience pour les utilisateurs ». Pour l’entreprise de Redmond, les choses sont donc claires, pas de Xbox Game Pass sur iOS sans effort d’Apple.
Les joueurs souhaitent ‘sauter’ directement dans un jeu depuis leur catalogue, comme ils le font avec leurs films ou leurs chansons, et ne veulent pas être forcés à télécharger une centaine d’applications pour jouer à chaque jeu depuis le cloud.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*